Ils parlent de nous

  • la maison France 5
  • Le guide Michelin
  • le figaro magazine
  • art et decoration
  • Der Feinschecker
  • ici & ailleurs
  • marie claire maison
  • the daily telegraph

Nos hôtes
parlent de nous...

Merci pour vos voeux.Que 2017 comble les vôtres. Le souvenir de l’excellent séjour que nous avons passé chez vous m’incite à vous rappeler cette jolie phrase d’Einstein ....qui semble si bien vous convenir :“ Le bonheur est la seule chose qui double quand on la partage”. Portez-vous bien...et au plaisir de vous revoir.Cordialement.Teresa et Gérard.

Tout le monde est ravi, et je crois que les plus jeunes se souviendront de leur séjour au Val de Brangon, notamment des petits-déjeuners, de la piscine et de l’atmosphère familiale qui régnait dans votre maison.

VOIR LES TÉMOIGNAGES

Maison d’hôtes “Le Val de Brangon”

Un emplacement unique au coeur du Golfe du Morbihan

Vous aimerez comme nous aimons cette Maison d’hôtes Le Val de Brangon aménagée dans une longère de 1824 typique de la région du Morbihan lovée au creux d’un vallon dans le Golfe du Morbihan. Un bâtiment de 400 m2 , 37m de long en pierres ocre offre ses flancs au soleil du soir. Les matériaux utilisés sont authentiques, naturels, imparfaits pour faire la différence et parcourir le temps avec indifférence. L’emplacement est unique et confidentiel : 5 hectares de noisetiers l’entourent, délimités par des chênes plus que centenaires. Le cadre est élégant, reposant , agencé avec soin. Le petit déjeuner servi à la table de la salle à manger ou sur la terrasse ensoleillée sera l’occasion d’échanger et de partager avec les hôtes du moment. Un jardin clos, la musique d’un ru en contrebas, des salons et des bancs dans tout le parc, et à l’intérieur, de très beaux espaces de détente et une immense cheminée. Intimité et détente sont les mots d’ordre de vos hôtes Nathalie et Patrick, leur devise reprise à Françoise Sagan est « Mon passe-temps favori, c’est de laisser le temps, avoir du temps, prendre son temps, perdre son temps, vivre à contretemps ».Du Val de Brangon, vous pourrez partir à la découverte des 7 Iles, allez savoir pourquoi ce bout de terre triangulaire au sortir de l’anse de Baden s’autorise un tel pluriel alors que …. Sept Iles ou Seniz en breton est toute seule, ou pourquoi pas l’île aux Moines ou encore appelée Crialeis, ou Enez Manac’h, ou Enizenac’h, quatre noms pour une île qui les vaut bien, l’île aux Moines, surnommée la perle du Golfe , est la plus grande du Golfe du Morbihan, cette île jadis appartenait aux moines de l’abbaye de Redon, ce qui ne veut pas dire qu’ils y habitèrent. Parfois les îles ont parfois des soeurs, ce qui fut le cas de l’île aux Moines et de l’île d’Arz, la légende veut que toutes les deux étaient reliées par un isthme qui fut recouvert par les eaux pour empêcher les amours de deux jeunes gens. Et l’île de Gavrinis ou l’île de la Chèvre que Gustave Flaubert décrit par « une île couverte de longues fleurs bleues à clochettes sur tige » C’est une île qui vous fait voyager dans le passé en quelques instants. Et surtout n’oubliez pas l’île de Berder, l’île qui se joue du continent au gré des marées, deux fois par jour l’île de Berder change de statut, île à marée haute et presqu’île à marée basse. Le Golf du Morbihan, c'est le paradis de tous les loisirs nautiques avec Carnac , la Trinité sur mer ,Quiberon à proximité , les plages à perte de vue d'Erdeven ,les vagues de la côte sauvage et la quiétude des criques du Golfe et de la baie ,c'est aussi la pêche ,le golf (à 2 km) et tant de sites culturels à visiter des mégalithes à la Table des Marchands, de Gavrinis à Suscinio , la vieille ville de Vannes et ses remparts

La Bretagne c’est aussi tant de raisons d’aimer la pluie, bien sur il pleut en Bretagne, mais pas davantage qu’au pays Basque, en Franche comté, en Rhône-Alpes ….. Et puis, la pluie est du côté de la poésie.La pluie incite à s’abriter et rentrer auprès du feu, la pluie arrose les terres et fait fleurir nos jardins, La pluie joue avec la lumière, irise les ciels, déconcerte les nuages, la pluie pianote sur les ardoises, tambourine sur les marmites, la pluie occupe le ciel, fluidifie l’atmosphère, tire un rideau sur l’infini, la pluie met les arbres et le vent en musique.

Mais n'oubliez pas La Bretagne sud , c'est le soleil ,+ de 2400 h d'ensoleillement par an (1800 h à Paris), et à partir de juillet 2017 nous sommes à 2 h 30 de Paris par le TGV

Voilà pourquoi vous aimerez Le Golfe du Morbihan